Accueil

preview-webPourquoi ce blog? Pourquoi la DAC?

La DAC a une spécificité par rapport aux autres Directions de la Ville de Paris : elle vient de perdre un bon tiers de ses effectifs transférés vers Paris Musées, une grande partie de ses agents sont dispersés et sans lien entre eux, soumis au bon vouloir de leurs directeurs de bibliothèques ou de conservatoires, 2014 est l’année de tous les dangers (temps de travail, effectifs, restructurations…)

Ce blog se veut une réponse militante face à ces défis.

Je désire seulement apporter ma pierre à un édifice certes fragile mais indispensable à l’émancipation et à la prise de conscience de ceux qui pensent que le syndicalisme, c’est trop compliqué et que ce n’est pas pour eux.

Beaucoup de nos collègues de travail croient sur paroles et sur images les commentaires que nos dirigeants diffusent.

Beaucoup ont traversé leur propre vie sans se soucier du bien commun, mais seulement de leur petits problèmes personnels. Ils ont critiqué les grévistes et les manifestants, mais ne se sont jamais posé la question de savoir que leurs avantages, leurs acquis, leur confort, leur espérance de vie, etc …sont le résultat de luttes incessantes  pour arracher ce qui nous est dû.

Lors des manifestations, les gens ne lisent pas les tracts dès qu’ils sont trop fournis (petits caractères, compacts…), et au travail, si l’on distribue quelque chose de trop dense, beaucoup de personnes disent «fais moi un résumé». Pour certain c’est simplement de la défiance dés qu’ils sont signés par un syndicat.

C’est pourquoi, j’ai voulu écrire des textes aérés. Des textes courts qui traitent de différents sujets. Tout ces textes peuvent être imprimés pour être facilement diffusés le cas échéant.

Dans ces textes j’ai essayé de ne pas faire du simplisme, mais de simplifier, de résumer ou de synthétiser

J’espère que tout ceux qui disent «je ne m’occupe pas de syndicat», prendront conscience, car dans leur vie de tous les jours, le prix des loyers, du pain, leurs conditions de travail, leur santé, l’avenir de leurs enfants, tout dépend de décisions prises sans eux..

Articles récents

Loi Travail: un passage en force final sur un projet de loi ultra minoritaire

49-3 bis repetita : une sortie par le bas
En recourant une nouvelle fois au 49.3, arme constitutionnelle, le Premier Ministre et le Président de la République effectuent un passage en force final sur un projet de loi ultra minoritaire.

Pour FORCE OUVRIERE cela constitue de nouveau un véritable déni de démocratie.

Jusqu’au bout des propositions ont été faites pour une sortie par le haut, de tous, d’un conflit qui dure depuis 4 mois.

En lieu et place au débat, le Président de la République et le Premier Ministre, qui autrefois dans l’opposition fustigeaient le recours au 49.3, préfèrent aujourd’hui, en étant au pouvoir, l’autoritarisme et le passage en force.

L’autoritarisme est la face visible de l’impuissance.

Pour FORCE OUVRIERE le combat contre ce projet de loi continue.

  1. Manifestation contre la Loi travail, Mardi 5 juillet, 14H00, Place de la Bastille Laisser une réponse
  2. Madame la Maire de Paris Laisser une réponse
  3. Mardi 14 juin Une déferlante Un succès qui en appelle d’autres pour l’aboutissement de nos revendications et le retrait de la loi Travail Commentaires fermés sur Mardi 14 juin Une déferlante Un succès qui en appelle d’autres pour l’aboutissement de nos revendications et le retrait de la loi Travail
  4. Lettre ouverte à Madame Hidalgo sur le rapport de l’Inspection générale des services Laisser une réponse
  5. Appel à la grève Commentaires fermés sur Appel à la grève
  6. GREVE ET MANIFESTATION A L’APPEL DE F.O LE 28 AVRIL 2016 Commentaires fermés sur GREVE ET MANIFESTATION A L’APPEL DE F.O LE 28 AVRIL 2016
  7. Recours hiérarchique contre la note du Directeur de la DAC Laisser une réponse
  8. Une délégation FO a été reçue au ministère de la cultureJ Laisser une réponse
  9. Courrier à Madame Fleur PELLERIN, ministre de la culture et de la communication Commentaires fermés sur Courrier à Madame Fleur PELLERIN, ministre de la culture et de la communication